En savoir plus Terres Lointaines

Les petits plus qui rendront votre voyage inoubliable : des infos, de l’histoire, de la gastronomie, des activités ! Une multitude d’infos rien que pour vous !
Je demande un devis

L’état de Washington avec Littlebig Road

Washington-State-Ferries-c-Hammerin-Man-flickr

 

Quand on ne connaît pas, cela surprend… Vous êtes dans l’état de Washington, à quelques milliers de miles de la capitale américaine qui porte le même nom. Vous regardez vers le Pacifique alors que le Capitole ouvre un oeil sur l’Atlantique. Mais l’Amérique doit tant à George Washington… Loin des états qui plus au sud attirent chaque année les foules dans des parcs plus beaux les uns que les autres, l’état de Washington peut cependant s’enorgueillir d’abriter quelques belles curiosités géologiques. Mais commençons notre visite par la ville !

Space-Needle-and-Seattle-Skyline-c-Anupam_ts-flickr

Et par la plus importante bien évidemment, Seattle. Porte donnant sur le Pacifique, toute proche de la frontière canadienne, orientée vers l’Asie avec laquelle elle entretient des contacts commerciaux privilégiés, Seattle, la grande ville du Nord-Ouest américain, est aujourd’hui le centre d’une agglomération qui s’étend presque sans interruption sur près de 100 kilomètres de Tacoma, au sud, à Everett au nord.

 

 

Coincée entre le Puget Sound, profonde baie protégée des grandes houles de l’océan et la chaîne des Cascades dominée, au sud, par le dôme majestueux du Mont Rainier qui culmine à 4392 mètres, la ville est caractérisée par un climat particulièrement pluvieux et humide qui ne semble nuire ni à un dynamisme entreprenant ni à une véritable joie de vivre et à un art de la décontraction que ses habitants partagent volontiers avec le nouvel arrivant.

Tacoma-Narrows-Bridge-c-Micah-Sheldon-flickrC’est à la fin du XVIIIème siècle que George Vancouver jette l’ancre devant Alki mais il juge que la région n’offre aucun intérêt et ce n’est que 50 ans plus tard, en 1851, que les premiers colons s’installeront dans des conditions très spartiates pour fonder le premier village devenu aujourd’hui la métropole que vous visitez. Construite initialement en bois, la ville abritait à l’origine de nombreux immigrants chinois venus participer à la construction du chemin de fer de la Northern Pacific Railway reliant Tacoma au reste du continent.

 

Mais un incendie devait la détruire en 1889 et c’est sur un tas de cendres que s’est érigée la ville actuelle sous laquelle ont été ensevelis les rez-de-chaussée des anciens immeubles, constituant aujourd’hui l’underground Seattle, que vous visiterez comme l’une des attractions locales.

Le véritable développement viendra avec la découverte de l’or du Klondike dans le Yukon canadien pour lequel embarqueront à Seattle, à un demi siècle de distance, les mêmes aventuriers que ceux qui ont fait la renommée de la ruée vers l’or au Far-West. Puis divers entrepreneurs de la filière du bois attirés par les exploitations des forêts de la région viendront participer au développement de la cité avant que l’implantation des usines Boeing, à la veille de la dernière guerre puis, plus récemment, celle de la micro informatique, dont Microsoft est le fleuron local, n’en fassent la cité industrielle actuelle.

Pioneer-Square-c-mat79-flickr

Prenez le temps de vous promener dans Pioneer Square que traverse Yesler Way, l’ancienne rampe par laquelle le bois était livré aux scieries.

C’est le quartier ancien dont de nombreux bâtiments datent du début du XXème siècle. Plus vers le sud s’étend International District où cohabitent Chinois, Philippins et d’autres populations d’origine asiatique qui ont recréé là une ambiance d’outre Pacifique. Seattle abrite aujourd’hui la 3ème Chinatown la plus importante du continent nord- américain.

Market-sign-at-sunset,-2000-c-Seattle-Municipal-Archives-flickrPrenez aussi le temps de flâner dans Pike Place Market où, dit-on, les poissons volent d’un étal à l’autre par dessus la tête des clients. C’est ici que réside l’âme de la ville. Etals riches en couleurs, restaurants de tous types, ruelles où l’on s’interpelle en toutes langues et, bien entendu, galeries et magasins de souvenirs en font un quartier particulièrement vivant et animé sauvé de la convoitise des promoteurs immobiliers par la volonté des habitants de Seattle.

 

 

space-needle-c-arcalexx-flickr

Au Westlake Center, vous prendrez le monorail qui, en trois minutes, vous mènera au pied du Space Needle, la tour symbole du Seattle moderne construite pour l’exposition universelle de 1962. La vue sur la ville, la baie et les montagnes environnantes qui s’offre au visiteur depuis la salle d’observation du sommet est magnifique.
C’est un peu ce l’on ressent depuis l’agglomération de Seattle et c’est pour cela que les habitants, amicalement, l’appellent « La Montagne ».

 

Mais vous êtes dans les Rocheuses, ou presque, alors ici, on a l’habitude.Voisin du Mont St. Helens qui ne lui arrive toutefois pas à la cheville, le Mont Rainier (4 392 m.) est donc la star de ce parc moins visité que ses voisins du Montana ou du Wyoming. Le décor est pourtant splendide, depuis Longmire, Paradise ou Sunrise : montagnes, forêts, cours d’eau et autres petits chemins se partagent ce fabuleux panorama.

Vous avez probablement vu le plus beau, mais citons quand même le très sauvage North Cascades National Park ou encore le magnifique parc des Olympic Mountains, qui sépare Seattle du Pacifique.

Spokane-Storm-(HDR)-c-James-Hawley-flickrCitons également une ville que vous traverserez peut-être sur votre route vers d’autres cieux : Spokane, à l’est de l’état, pourrait mériter un arrêt.

La ville s’enorgueillit de nombreux bâtiments historiques et de parcs magnifiques dont, en particulier, le Riverfront Park bordant les deux rives de la rivière Spokane qui y franchit un dénivelé de près de 50 mètres en deux chutes spectaculaires.
Lake-of-The-Angels,-Olympic-National-Park,-WA-c-Nick-Mealey-flickr

 

Et, évidemment, vous ne manquerez pas d’aller goûter au charme désuet de Waterfront le long duquel s’alignent les 90 piers, vieux pontons en bois d’où ne partent plus les bateaux chargés de grumes mais qui abritent maintenant petits restaurants de poissons, boutiques souvenirs, départs de ferries pour les excursions sur le Sound et vers la presqu’île Olympic dont les hauteurs dominent la baie vers l’ouest.

 

 

Trouvez le temps enfin de vous rendre à Everett où sont installés les ateliers des usines Boeing que l’on peut visiter en une heure. Il serait un peu dommage d’être si près et de n’avoir pas vu de vos yeux le meccano géant que représente le montage d’un 747.
Et pour vous rendre au Mount Rainier National Park, point besoin d’avion. Imaginez vous à quelques dizaines de kilomètres de Paris, par jour de soleil… Vous apercevez le Mont-Blanc et et son manteau blanc.

 

Logo LBR 2009

 Littlebig Road, leader européen dans la conception et l’édition de guides de voyages personnalisés, réalise depuis 15 ans le support papier de votre voyage. Chaque guide est totalement conçu sur mesure et imprimé à l’unité, en fonction du programme de chaque voyageur. Littlebig Road accompagne vos rêves, avant, pendant et après votre voyage.

 

Consultez nos voyages aux USA !