En savoir plus Terres Lointaines

Les petits plus qui rendront votre voyage inoubliable : des infos, de l’histoire, de la gastronomie, des activités ! Une multitude d’infos rien que pour vous !
Je demande un devis

Inde du Sud : carnet de voyage de Nicole

Nous sommes 6 amis soit 3 couples, prêts à partager, comme chaque hiver, une belle aventure. Où irons-nous cet hiver 2014 ? En Inde du Sud !

Pour avoir déjà voyagé en Inde du nord, avec mon mari, il y a 5 ans puis profité des plages de Goa, je proposais à mes amis un périple en Inde du sud. Tamil Nadu et Kerala.

inde-nicole-goutille

Pour eux une première en Asie et beaucoup d’a priori. Nous organisons donc ce voyage avec Émilie de Terres Lointaines et ce fut un bon choix.

Pourquoi l’Inde du sud?

Pour ses paysages reposants, le vert des rizières et des champs de thé, pour sa culture et son architecture, ses couleurs et ses croyances mais surtout pour la douceur et la gentillesse des Indiens. Il me semblait que le sud serait moins « dur » que le nord (le Rajasthan), plus accessible aussi, dépaysant mais moins déstabilisant pour nous occidentaux.
Namascaram !
Mahabalipuram le premier contact avec les Indiens venus visiter le même site. Nous nous sommes donc mêlés puis nous nous sommes parlés puis pris mutuellement en photos. C’est un sport régional que de prendre et être pris en photos avec les touristes « exotiques « que nous sommes. Toujours avec respect et courtoisie. Nous avons été très agréablement surpris et ravis d’avoir trouvé instantanément notre place parmi les locaux et de nous y sentir bien.

inde du sud

Bonjour, Pondichéry !

Ancien comptoir français, un havre de paix, pour tous. Un petit air désuet de vieille province française en bord de mer.
De magnifiques églises en fête à l’occasion des cérémonies de Noël. Ces lieux saints et chrétiens remplis de femmes en saris multicolores avec hommes et enfants chantant avec ferveur. Et non loin de là, notre premier temple, celui de Ganesh bondé de prêtres et d’Hindous « habités ». Sur le seuil, un éléphant bénit l’assistance pour quelques roupies ou quelques fruits.
C’est Lakchmi. Tout autour des petits étals de fleurs, d’encens et autres offrandes. C’est le soir et Pondichéry grouille de monde comme toutes les grandes villes indiennes. Nous trouverons, en général, l’Inde du sud plus propre, moins pauvre que le nord. Beaucoup de dignité et de fierté.
Beaucoup d’émotion lors de notre visite à l’Ashram de Sri Aurobindo et du Samahdi où repose le corps du poète philosophe et fondateur.
Chettinad, ville fantôme composée d’anciens palais luxueux et riches demeures délabrées et à l’abandon. Charme suranné de notre hôtel, le Chettinad Manson, où le temps s’est arrêté. Surprenant.

Le lac de Periyar, pas très intéressant. Bateaux vétustes et sales. Quelques oiseaux aperçus. Passez votre chemin…vous ne verrez jamais de tigres… Visite du jardin aux épices. Odorant et gouteux. Possibilité d’acheter des épices de qualité. Attention moustiques voraces après 17h.

inde du sud

Les Backwaters.

Un des points forts de notre séjour. Croisière magique de 24 heures les longs des rivages. House Boat en bois et paille de riz, trois magnifiques cabines. Grand confort. Trois personnes de bord adorables. Nous avons pu acheter et cuisiner des gambas avec le chef. Un vrai moment de quiétude au fil de l’eau. Nous avons ressenti, chez certains habitants, un peu d’agacement vis-à-vis de ce tourisme un peu dérangeant.

Puis ce fut notre pose de 3 jours à Marari.

Le Symphony Beach est un petit paradis, 4 villas posées dans un jardin, les pieds dans le sable face à la mer. Tôt le matin les pécheurs relèvent leurs filets. Lumineux.

Inde du sud

Enfin Kochi.

Petite ville portuaire avec quelques vieux bâtiments dont une église où le corps de Vasco de Gama repose.
A ne pas rater, le spectacle de Kathakali qui est unique.
Juste un regret, celui d’avoir passé notre dernière nuit dans le quartier « moderne » et sale de Kochi. et un départ très tôt pour l’aéroport.

Que de belles rencontres… et de beaux souvenirs.

Celles avec nos chauffeurs de rick shaw ou de pousse-pousse faisant la course pour nous faire hurler de joie et de peur… pour nous transporter jusqu’à des petites boutiques où nous achèterons quelques cadeaux à rapporter en France.
Souvenir de ces femmes dans les rizières et les rangées de thé.
Souvenir aussi de Anif le jeune chauffeur de notre mini bus, si discret mais si prudent dans cette circulation si « imprévisible » durant tout notre circuit.
Nous garderons dans nos cœurs les visages des pèlerins nous invitant à nous joindre à eux lors de fêtes familiales ou religieuses.
Impossible d’oublier nos arrêts  » compulsifs  » sur la route pour déguster des noix de cajou fraichement grillées par un homme ou pour des chips de banane frites « trop bonnes ».

Inde du sud

Nos plus beaux temples :  Tanjore, Trichy , surtout Madura.

Nos meilleurs hôtels :

La Villa Shanti à Pondichery
Abad Whispering Palm à Kumarakum
Notre House Boat
Le Beach Symphony à Marari

Nos bonnes tables :

La Villa Shanti à Pondichery
Mgm Beach Resort Mahabalipuram( sur la plage)
Tanjor Hi à Tanjore
L’ House Boat
Beach Symphony à Marari, lieu, service et cuisine top.

Inde du Sud

Conclusion

Nous sommes tous revenus heureux et chargés de bonnes ondes. Toute l’Inde n’est pas ainsi. Il faut bien choisir, ne pas se tromper sur la région que l’on est prêt à découvrir. Le pays est grand et si différent. On ne l’aborde pas de la même façon au nord qu’au sud, à Agra qu’à Pondichéry, à Goa qu’à Varanasi.

Nous y retournerons. Pays de rencontres, d’échanges et de partages. Les Indiens du sud vous attendent et vous espèrent. Le sud est accessible à tous. Région de douceur, de sourires, de mystères et de croyances. Pour nous, difficile à comprendre mais si enrichissant. Nous aimons les Indiens et ils nous le rendent bien.

Inde du Sud

Un dernier mot.

Mesdames et mesdemoiselles optez pour de jolies tenues indiennes. De belles tuniques avec petites manches, portées sur de fins pantalons couvrant les genoux. Prévoir une écharpe ou une étole pour couvrir les épaules dans les temples. Messieurs, attention, pas de bermuda au temple de Madura !
Pour les emplettes Anokhi à Chennai, Pondichéry et Cochin pour les textiles et les articles de décoration.
Bon voyage à tous et merci à Terres Lointaines pour ses conseils et son suivi avant, pendant et après notre voyage.

Bloc suspendu a Mahabalipuram / Inde du sud

Bloc suspendu a Mahabalipuram

Crédit photos : Nicole G.

Voir nos voyages en Inde du Sud