En savoir plus Terres Lointaines

Les petits plus qui rendront votre voyage inoubliable : des infos, de l’histoire, de la gastronomie, des activités ! Une multitude d’infos rien que pour vous !
Je demande un devis

L’Ontario avec LittleBig Road

Bathhurst-Quay,-Toronto,-Ontario-c-paul-bica-flickr

 

L’une des plus importantes provinces du Canada en terme de population et de richesse est également la plus « américaine » de toute. Anglophone comme ses soeurs de l’ouest, elle partage avec plusieurs états américains les rives des Grands Lacs (Huron, Supérieur, Erié et Ontario).

Detroit, capitale mondiale de la production de voitures, est à seulement 4 heures de truck de Toronto. Mais vous n’êtes pas en Ontario pour parler industrie et production automobile…

Toronto-Yonge-Dundas-Square-c-Pedro-Szekely-flickrVous êtes ici pour parcourir quelques-unes des 500 000 nappes d’eau qui parsèment ce grand territoire (deux fois la France) en espérant que l’une d’entre elles se finisse en chute vertigineuse. Vous êtes ici pour visiter la plus américaine des canadiennes, Toronto, ou encore la plus québécoise des canadiennes, Ottawa.

Vous êtes ici pour admirer des dizaines de milliers de km2 d’espaces vierges et de parcs naturels. Bienvenue en Ontario !
Dawn-at-Ottawa's-Parliament-Hill-c-joiseyshowaa-flickrRéputée (à juste titre) pour son histoire et sa beauté, vous allez faire la connaissance de la capitale du Canada : Ottawa. La ville se dresse au confluent des rivières Outaouais et Rideau.
La plupart des intérêts touristiques se situent sur ce que l’on appelle le « boulevard de la Confédération », riche de nombreux monuments architecturaux tels que le Parlement de style néo-gothique, inspiré du palais de Westminster en Grande-Bretagne ou encore le bâtiment de la Banque du Canada.

 

Vous pourrez également découvrir le Building de la Confédération, la Cour Suprême et enfin la Bibliothèque Nationale.

2013-ottawa-045.jpg-c--Bobby-Das-flickrEn quittant le Parlement en direction de l’est, vous traverserez le canal Rideau. Long de plus de 200 km, il fut creusé durant 6 ans dès 1826. Cette voie navigable relie Ottawa à Kingston en franchissant de nombreuses écluses.

L’hiver, le canal devient… la patinoire la plus longue du monde. A quelques rues du canal Rideau, vous arrivez dans le quartier animé du Marché By. Le boulevard de la Confédération continue de ce côté-ci du canal sur Sussex Drive.

 

En remontant Sussex Drive, vous atteindrez tout d’abord le Musée des Beaux-Arts du Canada. Plus haut, vous découvrirez le Musée de la guerre. Enfin, à quelques pas, on peut pénétrer dans le bâtiment de la Monnaie Royale Canadienne.

Ottawa----Parliamentary-Library-c-Rick-Harris-flickrC’est ici que sont frappées les pièces de monnaie de collection. Juste avant le pont  Alexandra, vous devrez lever les yeux pour découvrir au sommet de cette paroi une salle de spectacle de plein-air d’une capacité de plusieurs centaines de spectateurs : l’Astrolabe.

Le boulevard de la Confédération emprunte le pont Alexandra et se dirige vers Hull, mais si vous continuez sur Sussex Drive, vous arriverez dans le quartier où se concentrent ministères, ambassades et autres consulats.

 

Sussex Drive devient la promenade Rockcliffe et longe la rivière Outaouais jusqu’à croiser la promenade de l’Aviation que vous prendrez sur votre gauche pour atteindre le Musée de l’Aviation.

De l’autre côté de la rivière Outaouais se trouve la petite sœur québécoise d’Ottawa : Hull. Fondée en 1800, elle fut quasiment détruite en 1900 par un immense incendie, avant de subir un développement immobilier anarchique. Le conseil municipal a aujourd’hui entrepris de redorer les couleurs de la ville.

Canadian-Pacific---Rossport,-Ontario-c-Jerry-Huddleston-flickrMais repartons vers le sud en direction de celui qui fait la fierté du Québec voisin, le fleuve St-Laurent.

Vous le rejoindrez au niveau de Prescott, puis le longerez jusqu’à Gananoque et Kingston, deux stations balnéaires tranquilles mais animées, deux points de départ vers les Mille-îles (il y en a en fait 1865 !).

Toronto-Sunset-c-Ian-Muttoo-flickrPoursuivons ensuite en direction de Toronto, la ville la plus importante de l’Ontario, en longeant la rive nord du lac Ontario.

Elle concentre à présent quelques 4 millions d’habitants issus de groupes ethniques différents.

Le premier européen à fouler le sol de celle qui deviendra Toronto fut Etienne Brûlé, en 1615.

A l’origine village amérindien nommé «Teiaiagonon», il était appelé par les Hurons «Toronto» qui signifiait «lieu de rencontre».

 

Ses gratte-ciel lui confèrent une apparence de ville américaine et rappellent surtout que de nombreuses affaires se traitent ici. Néanmoins, la ville conserve de nombreux lieux dédiés à la culture, à l’art, mais aussi aux sports.

Le Skydome, fief de l’équipe locale de Base-ball, en est un très bon exemple.

Humber-Bay,-Etobicoke,-Ontario-c-paul-bica-flickrL’Air Canada Center, non loin du Skydome, est quant à lui orienté vers le hockey et le basket selon la saison.

Cependant, si vous voulez vraiment tout savoir sur le hockey, nous vous conseillons de vous rendre au Hockey Hall of Fame dans l’immeuble de la BCE. Les amateurs de panorama en plan large doivent se rendre à la CN Tower.

Un plancher transparent permet de voir à la verticale les passants réduits à la taille de fourmis.

 

Encore bien des surprises pour les férus de vieilles pierres avec The Art Gallery of Ontario. Les accros des musées quant à eux ont rendez-vous à l’Ontario Science Center, ou encore au Royal Ontario Museum.

D’agréables soiréesvous attend, notamment dans le quartier de Queen Street West. Dans la journée, on y trouvera des magasins très tendances logés dans d’anciens entrepôts Voilà, il est maintenant temps de prendre la Queen Elizabeth Way (QEW), importante route reliant Toronto à Fort Erie, petite ville qui fait face à Buffalo aux Etats-Unis.

Maid-of-the-Mist,-Niagara-Falls,-Ontario-c-Joe-deSousa-flickr

 

Celle-ci mène vers les fameuses chutes du Niagara, emblème touristique de l’Ontario, voire du Canada. Le gigantisme de la nature se dévoile sans pudeur : la chute américaine ne fait pas moins de 64 m de hauteur et 305 m de large, le débit est de 14 millions de litres d’eau par minute, tandis que la chute canadienne est haute de 54 m, large de 675 m et déverse un débit impressionnant de 155 millions de litres d’eau par minute.

 

Une bonne douche, quoi… Vous voulez vous sentir tout petit ? Munissez-vous de votre imperméable et embarquez sur le Hornblower qui vous conduira au pied des chutes.

niagara-falls-c-paul-bica-flickr

Le spectacle est impressionnant, tout comme le « Behind the Falls » au Table Rock Complex. Vous passerez dans le roc, derrière les chutes, et admirerez ainsi les trombes d’eau de très près.

Si cela ne vous suffit pas, vous pourrez toujours faire l’excursion dans la gorge où vous accéderez jusqu’aux rapides…

Après avoir vu les chutes de face, de côté, de derrière, on peut encore les contempler du ciel avec un survol en hélicoptère.

 

Villes, îles et chutes d’eau, vous n’avez pas encore profité des paysages naturels symboliques du Canada. Vous n’avez pas encore croisé un caribou au milieu d’une immense forêt, vous n’avez pas survolé en hydravion un lac reflétant l’immensité rougeoyante des feuilles d’automne, vous n’avez pas dormi dans votre cabane au Canada

 

Tyson-Lake-Marina,-Killarney-Ontario-c-David-J-Laporte-flickr

 

Direction le parc Algonquin, au nord de Toronto.

Ce parc naturel âgé de plus d’un siècle est un concentré de ce que la nature offre de plus beau au Canada : plus de 4800 km2, 1000 lacs, 1500 km de voie navigable, des centaines de km de sentiers au milieu de la forêt… il ne manque rien au tableau.

 

Voir nos voyages sur mesure et en groupe au Canada

 

 

Logo LBR 2009

 Littlebig Road, leader européen dans la conception et l’édition de guides de voyages personnalisés, réalise depuis 15 ans le support papier de votre voyage. Chaque guide est totalement conçu sur mesure et imprimé à l’unité, en fonction du programme de chaque voyageur. Littlebig Road accompagne vos rêves, avant, pendant et après votre voyage.