En savoir plus Terres Lointaines

Les petits plus qui rendront votre voyage inoubliable : des infos, de l’histoire, de la gastronomie, des activités ! Une multitude d’infos rien que pour vous !
Je demande un devis

Le Colorado avec Littlebig Road

Rocky Mountain National Park

 

Le Colorado marque le vrai départ de l’Ouest américain (ou la vraie fin si on vient de l’ouest…), et ceci pour deux raisons : géographiquement d’abord, puisqu’il est juste à l’ouest des états du… middle west. Géologiquement ensuite, puisqu’il est parcouru du nord au sud par les Rockies, affectueuse abréviation de la plus grande dorsale rocheuse du continent nord américain, les Rocky Mountains.

 

USA colorado

Vous l’aurez compris, on ne vient pas au Colorado si on a le mal des montagnes, ou alors on reste dans la partie est de l’état, entre l’interstate 25 qui trace un trait du nord au sud, et la frontière avec le Kansas et le Nebraska à l’est. Et là, effectivement, vous parcourrez les longues et mornes plaines, en ligne droite…

Oublions donc cette partie de l’état, vous n’avez pas le mal des montagnes. Et tant mieux, car nous commencerons la visite par Denver, dont l’altitude ne rivalise pas avec Mexico mais ne se situe pas non plus au niveau de la mer.

 

Adossée aux Rocheuses, Denver, unique métropole digne de ce nom du Colorado, est idéal pour les passionnés d’activités de plein air et de paysages fabuleux.

 

Il existe un nombre impressionant de sites dédiés aux activités nature, l’essentiel de ces sites étant à l’Ouest dans les Rocheuses. Pour ne citer que les plus connus, le Rocky Mountain National Park ou encore la station de Vail.
La « Mile High City » (surnommée comme cela du fait de son altitude proche du mile, soit 1600 mètres) a, comme bon nombre de villes américaines de l’Ouest, connue un fort développement au moment de la ruée vers l’or.

 

Autant dire qu’avant le milieu du XIXème siècle, Denver n’était rien ou presque… Le pétrole des plaines à l’Est de la ville acheva, dans les années 70, de hisser Denver au rang des plus grandes villes américaines. Enfin, les années 90 ont marqué un nouveau tournant. Les investissements faramineux et le développement économique ont fait de Denver, grâce à une gestion intelligente et contrôlée de l’urbanisme, une ville agréable et moderne.

 

Et si le symbole de la plus importante brasserie de bière des Etats-Unis continue à marquer Denver, les nouvelles technologies bousculent aujourd’hui la toute puissante Silicon Valley. Une réussite que résument deux constructions pharaoniques récentes : l’aéroport international, le plus important des Etats-Unis, et le Coors Field, stade impressionant qui accueille l’équipe de base-ball (les Colorado Rockies).
L’essentiel des sites intéressants de Denver sont dans le périmètre relativement restreint de Downtown et Lower Downtown (LoDo). Une bonne paire de chaussures et un plan suffiront donc pour vous mener d’un point à l’autre, en profitant de l’extraordinaire vie qui anime le coeur de Denver.

Denver

 

Et autour de Denver, y a t-il quelquechose à voir, vous demandez-vous. Nous ne dresserons pas ici le listing complet des points d’intérêts. La diversité et la quantité nous l’interdit ! Sachez toutefois que certains sites valent le détour.

Le Red Rocks Amphitheater (20 km au Sud- Ouest de la ville), magnifique amphithéatre naturel, acoustique exceptionnelle, accueille des concerts, de Mozart à feu-Nirvana.

 

Vous ne manquerez pas non plus Golden, petite ville sympathique et siège de la plus grande brasserie du monde (Coors Brewing Company – angle 13th et Ford Street) dont s’enorgueillit la voisine Denver. Eloignez-vous encore un peu et vous découvrirez l’incontournable Rocky Mountain National Park, la culturelle et technologique Boulder, les nombreux Mountain Parks, l’apaisante et sereine Pike National Forest, et pourquoi pas les chics Vail ou Aspen…
Nous voilà partis de Denver pour parcourir les routes du Rocky Mountain National Park, que l’on traverse d’est en ouest (et inversement) par la superbe route panoramique appelée Trail Ridge Road.

Elle serpente au milieu de magnifiques sommets, dont le plus haut qui culmine à 4277 mètres (Long’s Peak).

Vous traverserez également la Milner Pass, ligne de partage des eaux, certaines allant se jeter dans l’Océan Atlantique tandis que les autres se dirigent vers le Pacifique.
Plus au sud, les terres du Colorado offrent une succession de paysages montagneux et de stations de ski parmi les plus réputées (et les plus chics!) des Etats-Unis. Vail ou Aspen sont les plus connues. Poursuivez vers le sud pour parcourir les routes du Black Canyon aux parois vertigineuses, à proximité de Gunnison.
Encore un petit saut et vous voici à Durango, non loin du Nouveau-Mexique. Durango est une très jolie petite ville située dans un cadre de montagnes.

 

Durango

Il serait dommage de ne pas profiter de cette journée à Durango pour abandonner votre voiture et partir pour une aventure dans le passé à bord du Durango and Silverton Narrow Gauge Railroad dont la locomotive à vapeur et les vieux wagons jaunes d’origine, vous emmèneront en deux heures de temps à travers la San Juan National Forest le long de profonds canyons, au pied de cimes enneigées jusqu’à Silverton dont les mines d’argent firent la fortune dans les années 1880 avant qu’elle ne soit reléguée au rang de simple terminus de ce chemin de fer touristique.

 

Partons ensuite vers l’ouest et le Mesa Verde National Park, peu avant Cortez. Mesa Verde a été découvert par hasard en 1888 par des cow-boys partis à la recherche de leur bétail égaré. Il a été classé parc national en 1906.

Réservez vos billets suffisamment tôt au Visitor’s Center. Les sites les plus spectaculaires, ruines de villages anasazis construits sous des surplombs de falaises bordant les canyons, se situent à l’extrémité d’une route d’accès de 21 miles à partir de l’entrée.

Sur ce parcours, vous ne manquerez pas de faire un petit détour par Park Point d’où vous aurez une vue magnifique sur le plateau sud du Colorado. L’autre route qui descend vers le sud donne accès au site de Chapin Mesa dont le musée consacré à la culture amérindienne mérite amplement une visite.

A deux pas du musée part un chemin qui mène au site tout proche de Spruce Tree House, accessible toute l’année et très bien conservé.

Spruce Tree House

Ruins Road qui part vers le sud se divise en deux boucles dont l’une dessert Sun Temple, grande construction à vocation religieuse restée inachevée et l’autre Cliff Palace, la perle du parc construite dans une anfractuosité de 100 mètres de long sur 27 de profondeur.

Citons pour finir le Dinausor Nal Monument, le plus important site de fossiles de dinosaures au monde, à l’extrême nord-ouest de l’état. Fans de diplodocus et autres brontosaures, vous ne serez pas déçus ! Le parc est immense, mais la plupart des fossiles sont concentrés à Dinosaur Quarry.

 

 

Logo LBR 2009

 Littlebig Road, leader européen dans la conception et l’édition de guides de voyages personnalisés, réalise depuis 15 ans le support papier de votre voyage. Chaque guide est totalement conçu sur mesure et imprimé à l’unité, en fonction du programme de chaque voyageur. Littlebig Road accompagne vos rêves, avant, pendant et après votre voyage.

Consultez nos voyages aux USA !