En savoir plus Terres Lointaines

Les petits plus qui rendront votre voyage inoubliable : des infos, de l’histoire, de la gastronomie, des activités ! Une multitude d’infos rien que pour vous !
Je demande un devis

Le Montana avec Littlebig Road

Somewhere-in-Montana-c-Nomadic-Lass-flickr

 

‘’Danse avec les loups’’, ça vous dit quelque chose ? Oui, eh bien , vous y êtes, vous êtes Kevin Costner dans sa hutte solitaire, vous chevauchez à la suite des grands troupeaux de bisons dans les plaines immenses, vous affrontez les Nez Percés, les Kootenais ou les Cheyennes qui se font une guerre sans merci, vous défendez leur cause face à un Custer impitoyable dans sa haine de ‘’l’homme rouge’’, vous trouvez refuge dans les hautes forêts montagneuses au pied de pics qui tutoient le ciel immense, symbole du Montana, cet état de l’ouest américain où tout est toujours un peu plus grand qu’ailleurs.

Profitez-en, votre rue vous semblera étroite au retour, mais n’y pensons pas pour le moment et jouissons du présent…
Amtrak-Empire-Builder-Montana-c-Loco-Steve-flickr

’Big Sky Country’’, le pays du vaste ciel, c’est ainsi que se définit le Montana, que l’on a parfois également surnommé ‘’Treasure State’’ en raison des richesses minières qu’il recèle.

Par sa superficie cet état du nord ouest des Etats Unis est le quatrième de l’Union, ce qui représente presque 70 % de la surface de la France continentale.

 

 

C’est dire la diversité des paysages qu’on y rencontre entre les Rocheuses qui élèvent une longue barrière du nord au sud avec des sommets approchant 4000 mètres d’où s’écoulent vers le Pacifique, à l’ouest de la Continental Divide, la Clark Fork River et la Kootenay River et puis, plus à l’est, les hautes plaines drainées par le Missouri et le Yellowstone dans leur course vers le Mississipi et le golfe du Mexique.
The-Smith-Mine---Montana-c-m01229-flickrTerre française il y a deux siècles, le Montana fut vendu aux Etats-Unis en 1803. Deux ans plus tard, c’est déjà l’expédition de Lewis et Clark, deux officiers envoyés en exploration à la tête d’une petite expédition par le congrès qui pressent l’importance que prendra l’ouest dans l’avenir des Etats Unis.

Sur le haut cours du Missouri, les explorateurs entrent en relation avec les indiens par l’intermédiaire de Sacagawea, l’épouse d’un trappeur français, Toussaint Charbonneau.

 

Glacier-Park-Lodge.-Montana-c--Loco-Steve-flickr

 

On est, à l’époque, encore loin de l’intervention de la cavalerie chargée de mettre de l’ordre chez les Sioux. Le commerce des fourrures transportées vers Saint Louis sur le cours supérieur du Missouri est alors florissant.

Mais les choses se gâtent quand des prospecteurs, en 1873, découvrent que le sol du Montana recèle de l’or, du cuivre, des pierres.

 

Avec l’arrivée du chemin de fer dans ces terres lointaines, une nuée de chercheurs s’abat alors sur le territoire comme des sauterelles sur un champ de maïs et c’en est terminé de l’époque où colons et indigènes vivaient en bonne intelligence.

44652-Virginia-City-Trading-Company-c-Spend-A-Day-Touring,-LLC-flickr

 

La loi de l’homme blanc s’impose par la force. Virginia City, Bannack, Last Chance Gulch sont aujourd’hui les témoins de cette peu glorieuse épopée.

Quelques années plus tard, en 1876, les Indiens livreront une dernière bataille victorieuse à Little Big Horn, dans ce qui est devenu, au sud ouest de Billings, la Crow Indian Reservation.

 

Glacier-National-Park-sunset-c-Bradley-Davis-flickr

 

Au Montana, bien entendu, vous ne pourrez pas éviter le détour par Glacier National Park que les Canadiens ont appelé Waterton-Glacier International Peace Park (International parce que la structure administrative est à cheval sur le Canada et les Etats-Unis).

Oui, c’est assez loin vers le nord, mais quel spectacle !

 

Les glaciers sont blanc, les rochers noir ou gris foncé teintés de reflets bleu ou ocre, les lacs bleu ou vert selon que s’y reflètent le ciel ou les mélèzes qu’on appelle ici tamaracks,  les forêts d’un vert intense, toutes couleurs que vous aviez vues sur les affiches des vitrines des agences de voyage spécialistes des Rocheuses.

At-the-summit-of-Beartooth-Pass-in-Montana-c-Joseph-Sparks-flickr

Mais s’y ajoute ici cette impression d’infini dont vous garderez longtemps le souvenir. Et, en vous éloignant de quelques pas de la « going to the sun road » qui vous mène vers la passe de Logan, vous aurez peut- être la chance de voir paître quelques élans ou gambader une troupe de mouflons tandis que les marmottes s’égaient dans les alpages.

A quelques dizaines de miles au sud s’étend le lac Flathead, centre d’une intense activité touristique.

 

Vous pourrez vous y baigner si le temps s’y prête avant d’embarquer pour une courte croisière, y faire vos premiers essais de ski nautique ou, plus calmement, vous adonner à la pêche à la truite qui abonde dans ses eaux. La randonnée se pratique sur les innombrables trails qui sillonnent la région en tous sens.

 

Squaw-Mountain-East-Glacier-Montana--c-Loco-Steve-flickrElle se pratique également avec bonheur dans les Bitteroot Mountains qui servent de frontière avec l’Idaho à l’ouest et, plus au sud, dans les trois chaînes parallèles des Gallatins, Absaroka et Beartooth Ranges que prolonge, dans l’état voisin du Wyoming, le parc du Yellowstone.

Partout au Montana il vous suffira de quitter la route de quelques mètres pour vous croire au bout du monde. Ah, à propos, si vous rencontrez le grizzly lors d’une promenade, laissez lui le passage, Monsieur n’aime pas être bousculé.

Bison-Family-in-Montana-c-USFWS-Mountain-Prairie-flickrEt lorsque, fatigués des sommets, vous rechercherez un terrain de jeu un peu plus plat, obliquez vers l’est et gagnez les hautes plaines couvertes de bluebunch wheatgrass d’où émerge parfois quelques derricks incongrus.

Vous y ferez des kilomètres sans rencontrer âme qui vive avant de rejoindre l’immense lac formé par le cours du Missouri en amont du Fort Peck Dam ou d’aller vous recueillir sur le site de Little Big Horn où se rejoue l’histoire du combat de Sitting Bull pour la liberté de son peuple.

 

Mais le Montana, c’est aussi une kyrielle de villes accueillantes aux voyageurs comme elles le sont aux artisans, aux artistes, aux écrivains.

Helena s’enorgueillit d’être la capitale de l’état, Whitefish et Kalispell sont des points de départ pour de merveilleuses randonnées, Butte tente de rappeler au visiteur son glorieux passé de ville minière, Missoula, qu’une flopée d’écrivains a choisi pour y élire domicile, se donne des airs d’intellectuelle, Bozeman l’étudiante s’active à deux pas des portes de l’incontournable Yellowstone, Great Falls doit son nom à l’une des chutes les moins spectaculaires de tout le continent, Billings s’ouvre sur la grande réserve indienne où cohabitent Cheyennes et Crows
Le Montana s’est fait beau pour vous accueillir, profitez-en.

 

Logo LBR 2009

 Littlebig Road, leader européen dans la conception et l’édition de guides de voyages personnalisés, réalise depuis 15 ans le support papier de votre voyage. Chaque guide est totalement conçu sur mesure et imprimé à l’unité, en fonction du programme de chaque voyageur. Littlebig Road accompagne vos rêves, avant, pendant et après votre voyage.

Consultez nos voyages aux USA !