En savoir plus Terres Lointaines

Les petits plus qui rendront votre voyage inoubliable : des infos, de l’histoire, de la gastronomie, des activités ! Une multitude d’infos rien que pour vous !
Je demande un devis

Le Wyoming avec Littlebig Road

Welcome-to-the-the-Forever-West-c-Hammerin-Man-flickr

 

Demandez un jour à vos amis ce qu’ils pensent du Wyoming… « Hum … je crois que c’est un état de l’ouest, non ? Oui, oui, je me souviens vaguement d’un reportage à la télé, il y a plein de cow-boys et de bisons, c’est bien cela ? » Pas mal, penserez-vous… mais vous embrayerez probablement sur un « c’est bien plus que cela, c’est magique, le Yellowstone, Jackson Hole, Cody »… Et de partir dans une description exhaustive de toutes les raisons qui vous ont fait définitivement tomber sous le charme de cet état vraiment exceptionnel.

 

Rocky-Mountain-National-Park-Sign-c-F-Delventhal-flickrMoins connu que ses voisins de l’ouest, le Wyoming mérite pourtant bien plus qu’un détour. Sous l’incontournable Yellowstone, qui, du haut de ses 2000 mètres et de ses incroyables curiosités géologiques écrase un peu tout le monde, se cachent des petites villes à l’ambiance old west, avec des histoires qui éveilleront chez vous le souvenir des bons vieux « westerns », des hommes et des femmes qui ont résolument décidé de vivre en harmonie avec la nature, et des panoramas qui vous rappellent que vous êtes au beau milieu des Rocky Mountains et non en « plaine » Beauce.

wyoming-HDR#2-c-greg-westfall-flickrMais bon… parler du Wyoming sans commencer par le Yellowstone, c’est comme parler de la Beauce sans évoquer la cathédrale de Chartres, alors c’est parti.Vous êtes à l’entrée du parc, vous vous êtes procurés la carte sur laquelle figurent routes, sentiers, sites remarquables (et ils sont nombreux !). Qu’ajouter ? En huit jours, vous ne verriez pas tout, en une ou deux journées, encore moins. Raison de plus pour ne pas perdre de temps.

 

Vous êtes dans le plus ancien des parcs américains, créé en 1872. Il occupe un large plateau de la Continental Divide bordé de hautes montagnes au Nord, à l’Est et au Sud où il se poursuit par le parc du Grand Teton. Dans tout le parc se manifestent des phénomènes géothermiques dont vous trouverez de multiples explications dans l’un ou l’autre des Visitors Centers répartis sur les sites les plus visités : Mammoth Hot Springs, Old Faithful, le canyon du Yellowstone, le lac Norris… Mais, au-delà de la connaissance de ces phénomènes, plus ou moins spectaculaires et plus ou moins réguliers selon les geysers, vous vous laisserez gagner par la stupeur devant l’extraordinaire beauté de ce lieu magique.

Yellowstone-waterfall-c-Loren-Kerns-flickrJohn Colter, le trappeur qui, en 1807, fut le premier blanc à s’aventurer dans cette région que ne fréquentaient que les Indiens Sheepeaters qui l’appelaient Mi- tse-a-dazi, rivière de la roche jaune, fut pris pour un détraqué lorsqu’il décrivit son séjour dans le Yellowstone et tenta d’y intéresser ses compatriotes. Et ce n’est que soixante ans plus tard que ceux-ci découvrirent ce site extraordinaire et commencèrent à s’y intéresser. C’est maintenant deux millions de visiteurs que le parc reçoit chaque année. Vous ne serez pas seuls…

De gigantesques incendies ont détruit toute une partie de la forêt durant l’été 1988. Vous traverserez certainement l’une ou l’autre des zones qui furent alors brûlées malgré les extraordinaires moyens mis en oeuvre pour lutter contre le feu. Mais le Yellowstone panse ses plaies et de jeunes pousses vert tendre apparaissent maintenant entre les troncs calcinés, redonnant toutes ses couleurs au paysage.

 

Colorful-shore-of-the-Grand-Prismatic-Spring,-Yellowstone-National-Park-c-Frank-Kovalchek-flickrQuelque soit l’entrée par laquelle on pénètre dans le parc (il y en a 5), on tombe sur la Grand Loop Road qui forme un sorte de 8 de près de 150 miles de long desservant la quasi totalité des sites à voir. Leur description est dans tous les guides. Il n’y a pas de sens particulier dans lequel emprunter le loop, vous ferez votre itinéraire en fonction du nombre de jours dont vous disposez et de localisation de vos hôtels.
Geyser-at-Yellowstone-c-m01229-flickr

 

 

Les geysers et les buffalos n’ont plus de secrets pour vous ? Alors on continue… Pour la suite de la visite, allons voir ce qu’il se passe vers le sud. Et c’est très bientôt l’entrée dans le parc de Grand Teton. Les deux parcs du Yellowstone et des Tetons sont très proches l’un de l’autre mais n’ont géologiquement aucun point commun.
La route mène ensuite à Jackson Hole, à la fois station de ski et station de cow-boys (qui se déplacent aujourd’hui à dos de 4×4 plutôt qu’à dos de cheval), et étape incontournable dans la découverte du Wyoming.

 

La ville est au centre d’une région toute entière vouée à la découverte sportive de la nature. Et tout le monde se retrouve le soir venu autour d’une bière et d’un groupe de rock/country pour se raconter les exploits de la journée, dans l’un des saloons de la station.

 

Color-Landscape---Grand-Tetons-c-fortherock-flickrVoilà, vous avez tout vu… ou presque. Citons quand même Cody, la ville de Buffalo Bill (Buffalo Bill Cody, justement), légende parmi les légendes et grand chasseur de bisons. Un passionnant musée est consacré à son histoire et à celle des indiens.

Citons également Le très beau massif des Bighorn Mountains (entre Cody et Sheridan), les quelques « villes » de l’état – Sheridan, Gillette, Casper, Cheyenne, Rock Springs, Laramie – ou encore les curiosités de Thermopolis ou de Devils Tower

Mais qu’est-ce que tout cela par rapport au Yellowstone. Il n’a pas fini de dominer le reste du Wyoming !

 

Yellowstone_2013-02-05_0452-c-Harvey-Barrison-flickrLa chaîne des Tetons, nom qui lui a été donné par des trappeurs français, résulte d’un effondrement. La Snake River coule au pied de hautes montagnes jeunes sculptées par les glaciers. Le parc propose une suite de paysages de hautes montagnes, de sommets très déchiquetés, de prairies marécageuses, de torrents et de glaciers de type alpin. Le point culminant du parc est à 4197 mètres, à peine moins élevé que le Mont Whitney dans la Sierra Nevada.

 

En roulant sur l’US 89/191 qui relie le Yellowstone à Jackson, vous ne ferez qu’admirer vers l’ouest la chaîne des Tetons (mais, déjà, quel panorama !), et devrez vous diriger vers le Jackson Lake pour la longer au plus près.

 

 Littlebig Road, leader européen dans la conception et l’édition de guides de voyages personnalisés, réalise depuis 15 ans le support papier de votre voyage. Chaque guide est totalement conçu sur mesure et imprimé à l’unité, en fonction du programme de chaque voyageur. Littlebig Road accompagne vos rêves, avant, pendant et après votre voyage.

Consultez nos voyages aux USA !