En savoir plus Terres Lointaines

Les petits plus qui rendront votre voyage inoubliable : des infos, de l’histoire, de la gastronomie, des activités ! Une multitude d’infos rien que pour vous !
Je demande un devis

Les événements et festivals de Birmanie

Thidingyut Festival (Festival des lumières)

À la fin du carême bouddhique, qui correspond à la fin des moussons, et au moment de la pleine lune, les rues, les maisons et les pagodes sont illuminées. Cette fête à connotation bouddhiste fait office de remerciements, de pardon et de prière. On célèbre le retour sur terre de Bouddha, que l’on l’accueille par des illuminations. On lâche également des ballons.

Fête de la pagode Mahamuni à Mandalay

La pagode Mahamuni accueille un festival rythmé par les chants des moines bouddhistes et des danses. Un marché vend des spécialités locales. Les cérémonies sont célébrées à la pleine lune du mois de tabodwe (février).

Baw-gyo Festival à Thipaw

La vielle pagode Paya Bawgyo est connue pour la légende selon laquelle, une divinité offrit au roi Narapathisithu un gros morceau de bois dans lequel il fit sculpter quatre bouddhas. Les quatre bouddhas ne sont présentés au public qu’à l’occasion de ce festival. Pendant 6 jours et 6 nuits, la foule défile pour leur rendre hommage. Le festival possède aussi des à-côtés profanes : fête foraine, théâtre et chanteurs de rue, ainsi que les innombrables artisans et commerçants vendant leurs produits dans une atmosphère indescriptible. Le festival se déroule en mars.

Thingyan Festival (Fête de l’eau)

Tous les ans du 12-13 au 16 avril, pendant le mois de thingyan (1er mois de l’année dans le calendrier birman), tout le pays célèbre la fête de l’eau, c’est-à-dire le Nouvel An bouddhique. Les gens se lancent de l’eau les uns sur les autres et placent des fleurs et des feuilles de palmes devant leurs maisons. Les rues sont nettoyées à cette occasion.
L’eau est considérée comme un instrument de purification ; cet élément permet d’éloigner les esprits malins de celui qui en est aspergé, et est censé lui apporter paix, prospérité et bonheur pour l’année à venir.
Dans les villes, les jeunes s’arrosent à coups de lance à eau et, dans les gares, les personnes à quai balancent de grands seaux sur les voyageurs en train.De longues processions vers la Shwedagon donnent l’occasion de verser de l’eau lustrale sur les images de Bouddha et sur les moines.
On honore également les personnes âgées : les enfants apportent des fleurs aux grands-parents.

 

Fête de la pagode à Kyaik-Hti-Yo (au Rocher d’Or)

À la pleine lune, les fidèles allument des milliers de bougies et déposent autant de fleurs en hommage au Bouddha. La pagode Kyaik-Hti-Yo est l’une des plus sacrées du bouddhisme. Elle constitue l’un des lieux de pèlerinage les plus importants de cette religion : les pèlerins affluent de tout le pays, faisant le chemin à pied, à travers les montagnes, pour voir cette pagode qui daterait de plus de 2 400 ans.
Le site est très difficile d’accès. La pagode, à 190 km de Yangon (Rangoon), est située sur un rocher entièrement recouvert de feuilles d’or et qui se maintient en équilibre au bord d’un précipice, à plus de 1 000 mètres d’altitude. Kyaik-Hti-Yo signifie le « Rocher d’or ».

 

Pyatha (Jour de l’indépendance) en Birmanie

Cette fête marque le jour de l’indépendance vis-à-vis du Royaume-Uni en 1948. Le pays est alors sorti du Commonwealth, et le premier ministre U Nu a instauré le 4 janvier 1948 une démocratie parlementaire qui a perduré jusqu’en 1958. Sao Shwe Thaik qui fut le 1er président de la République.
Aujourd’hui, tous les 4 janvier, les drapeaux pavoisent et des cérémonies se tiennent notamment au parc du peuple à Yangon.