En savoir plus Terres Lointaines

Les petits plus qui rendront votre voyage inoubliable : des infos, de l’histoire, de la gastronomie, des activités ! Une multitude d’infos rien que pour vous !
Je demande un devis

Que faire à Istanbul ?

citybreak-c-LBA-600X401-texte2

 

Monuments emblématiques

Monuments religieux

Lieux d’intérêt

Musées

Nature

Shopping

Monuments emblématiques

 

  • Le palais de Topkapı

Situé en plein cœur de Sultanahmet, le palais de Topkapı également appelé le « palais de la porte des Canons » a été la résidence officielle des sultans ottomans durant quatre siècles. Vous pourrez admirer les sublimes chambres du palais, les jardins, le kiosques et les fontaines ainsi que plusieurs collections d’œuvres et d’objets comme des armes, des bijoux et des habits de la cour ottomane à travers les époques.

  • Le palais de Dolmabahce

Le magnifique Palais de Dolmabahce fut la résidence des Sultans et le principal centre administratif de l’empire Ottoman de 1853 à 1922. Ce Palais est «le  Château de Versailles»  en version Ottomane, très luxueux, la façade extérieure est en marbre blanc et l’intérieur parée d’or. Il abrite une riche collection d’art et de pièces d’exceptions telles que de magnifiques lustres de Baccarat.

  • La citerne Basilique (Yerebatan Sarnici)

La citerne Basilique était la plus grande citerne souterraine, elle servait à alimenter en eau la ville de Constantinople. La citerne est une grande salle souterraine avec des colonnes de 8 m de haut et des bassins d’eau. L’éclairage des colonnes combiné avec  la musique classique en fond sonore fait qu’il y règne une ambiance mystique.

  • La tour de Galata

La tour de Galata est une construction qui date de l’époque médiévale. Elle offre une vue splendide sur la ville, notamment sur l’ancien Istanbul et ses multiples mosquées.

 

Monuments religieux

 

  • La basilique Sainte Sophie

Considérée comme la huitième merveille du monde, la fameuse basilique SainteSophie de Constantinople, devenue mosquée à l’époque ottomane, puis musée au XXe siècle,  était jusqu’à sa transformation en mosquée, le plus grand monument religieux chrétien au monde.  Sa coupole est impressionnante : 36 mètres de diamètre élevé 56 m au-dessus du sol.  Vous pourrez y contempler de nombreuses mosaïques datant de l’ère Byzantine.

  • La Mosquée bleue ou Sultanahmet Camii

Commandée par le Sultan Ahmet, la mosquée bleue est le 2ème joyau d’Istanbul.   C’est l’une des seules mosquées au monde à posséder 6 minarets. le sultan voulait démontrer que les architectes ottomans n’avaient rien à envier à leurs prédécesseurs chrétiens. Vous pourrez admirer les mosaïques bleues qui ornent les murs intérieurs.

  • La mosquée de Soliman le magnifique ou Süleymaniye

Construite par Sinan le grand architecte Ottoman, la Mosquée de Soliman le Magnifique est, par ses dimensions, le plus grandiose des monuments ottomans.Les détails de la mosquée sont fascinants et ont tous leurs propres petites anecdotes, comme par exemple les 4 minarets et les 10 balcons indiquant que Soliman le magnifique était le 4e Sultan d’Istanbul et le 10e  de la dynastie Ottomane.

  • Saint sauveur in Chora / Kariye Musesi

Cette église datant de l’ère byzantine est petite par sa taille mais impressionnante par la richesse de son intérieur et particulièrement pour ses mosaïques. Elle fut  transformée en mosquée  par les Ottomans et est aujourd’hui un musée. Nous vous recommandons absolument de la visiter, chaque mosaïque ayant sa propre petite histoire.

  •   L’Eglise orthodoxe Sainte-Marie-des-Mongols 

Dressée sur la colline en face de l’Eglise Saint-Georges, l’Eglise orthodoxe Sainte-Marie-des-Mongols est le seul sanctuaire d’Istanbul qui était sous la dépendance grecque avant la conquête turque de la ville. Le sultan Mehmed le Conquérant permis de ne pas transformer l’église en mosquée. La plus belle mosaïque de l’église représente Théodokos Pammakarios.

  •  Le Patriarcat œcuménique de Constantinople 

Le Patriarcat Œcuménique de Constantinople occupe la première place d’honneur parmi les Églises Orthodoxes du monde entier. c’est un lieu saint pour les Orthodoxes.

  • L’Eglise Bulgare 

Appartenant à la minorité bulgare c’est peut être l’église la plus intéressante d’Istanbul. De style néoclassique et néo-baroque, elle a la particularité d’être tout en métal et d’avoir été construite selon la légende en une semaine.

 

Lieux d’intérêt

  • Le quartier d’Eyüp

Le quartier d’Eyüp tient son nom d’un disciple de Muhammad Ayub Ansari, un membre vénéré de l’islam. Sa tombe se trouve à côté de la mosquée du quartier et est un lieu sacré pour les musulmans. Vous pourrez y admirer son tombeau qui est joliment décoré. Ce quartier est très intéressant et vous verrez, en plus de la tombe, une mosquée, un cimetière et de magnifiques points de vue sur la Corne d’Or.

  • Le quartier de Kuzguncuk

Situé dans une vallée entourée de forêts, le petit quartier de Kuzguncuk, constitué de maisons en bois, vous transportera dans un univers où le temps semble s’être arrêté.  c’est un des rares endroits du monde dans lequel vous pourrez trouver des mosquées à côté d’églises et de synagogues.  Les plus connus sont les synagogues de Bet Yaalov et de Bet Nissim  et  les églises de Surp Krikor Lusavoric (Saint Grégoire l’illuminé), d’Avios Yorgios et d’Avios Penteleimon.

  • Le quartier de Balat

Le quartier de Balat était le quartier juif de la ville. L’architecture, les couleurs des maisons sont fascinantes. Si vous vous rendez à Balat un mardi, c’est un des marchés les plus populaires que vous découvrirez, dans la longue avenue parallèle à celle qui longe la Corne d’Or.

  • Le quartier de Fener

Fener (qui veut dire « le phare », à l’époque byzantine, un seul phare indiquant ce port de la Corne d’Or) était le quartier grec par excellence de la ville. Lors de votre visite, vous découvrirez un quartier vivant et insolite, avec ses voitures rares et ses maisons de pierre inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO.

  • Le Lycée Grec 

Situé  dans les hauteurs du quartier de Fener : le lycée grec est une imposante bâtisse de briques rouges construite en 1881.

  • La forteresse de Rumeli Hisari.

Construite par le Sultan Ottoman Mehmed II le Conquérant, la forteresse de Rumeli Hisari est un bel exemple de l’architecture militaire classique ottoman . La forteress est aujourd’hui, utilisée pour le festival internationale d’Istanbul, vous pourrez assiste à des concerts ou à des représentations théâtrales.

  • L’Anadolu Hisari.

Situé au point le plus étroit du Bosphore,  l’Anadolu Hisari est le monument  “turc” le plus ancien d’Istanbul. Il a été construit entre 1393 et 1394 par le sultan Ottoman Bayezid dans le cadre des préparatifs pour le deuxième siège ottoman de Constantinople.

 

Musées

  • Musée des Beaux-Arts

Situé dans un magnifique parc à Emirgan sur le Bosphore, le musée des beaux-arts est dédié à l’art calligraphique, aux documents religieux et d’État,  vous y trouverez également des peintures de l’époque ottomane.

  • L’Istanbul Modern 

Ouvert en 2004 dans les anciens docks réaménagés du quartier Tophane,  l’Istanbul Modern expose les œuvres des artistes contemporains turcs.

  • Le Musée archéologique d’Istanbul

Le Musée archéologique d’Istanbul est en réalité constitué de trois musées distincts : le Musée archéologique principal, le Musée des Œuvres de l’Orient Ancien, et le Musée du Pavillon émaillé. Il abrite plus d’un million d’objets qui représentent presque toutes les ères et civilisations de l’histoire mondiale.

  • Le musée de l’Orient

Le musée de l’Orient possède une importante collection d’objets hérités des civilisations d’Anatolie, de Mésopotamie, d’Assyrie, de Babylone et d’Egypte. Il abrite entre autre le traité de Kadesh conclu entre Hittites et Egyptiens en 1269 av. J.C  ainsi que les jolis bas-reliefs de la porte d’Ishtar provenant de Babylone.

  • Le musée du Pavillon émaillé

Le Musée du Pavillon émaillé, plus couramment connu sous le nom de Musée de la Céramique, devint un musée rattaché au Musée Archéologique en 1953 après avoir été un musée impérial entre 1875 et 1891.

  • Le musée des arts turcs et Islamiques

Situé à l’intérieur du palais d’Ibrahim Pacha, près de l’hippodrome antique dans le quartier historique de Sultanahmet, Le musée des arts turcs et Islamiques offre une vaste collection de plus de 40 000 pièces d’art Islamique allant du VIIIe au XIX siècle.

 

Nature

 

  • Le Parc de la Colline des Pins

Situé dans le quartier d’Usküdar, le Parc de la Colline des Pins,  se trouve à 268 mètres du niveau de la mer et constitue la plus haute colline d’Istanbul.vous aurez l’occasion d’admirer une splendide vue d’Istanbul,  du Bosphore, de la Mer Noire et même des Iles aux Princes.

  • Le Parc de Findikli 

Situé dans le quartier de Beyoglu, le Parc de Findikli vous offrira une très belle vue sur la rive asiatique d’Istanbul et sur le Bosphore. N’hésitez donc pas, lors de votre séjour à Istanbul, à vous promener dans le Parc de Findikli et à y prendre un verre de thé.

  • Le Parc Haliç 

Situé dans le quartier d’Hasköy, le Parc Haliç  s’étend sur près d’un kilomètre le long de la Corne d’Or. A l’intérieur du Parc Haliç, vous pourrez admirer une splendide vue sur la Corne d’Or

  • Le Parc municipal de Kadiköy 

Situé dans le quartier d’Hasköy, le Parc municipal de Kadiköy  permet d’avoir une très belle vue sur la rive européenne et ses magnifiques monuments, tels que Sainte-Sophie, la Mosquée Bleue et la Tour de Galata.

  • Le Parc d’Emirgan

Situé dans le quartier d’Istinye, le  Parc d’Emirgan est l’un des plus beaux et plus grands parcs d’Istanbul .Depuis sa création au 17ème siècle, le Parc d’Emirgan est composé d’une multitude de fleurs et d’une centaine d’espèces d’arbres. Vous aurez l’occasion de voir de très beaux pavillons en bois.

  •   Le Parc Sultanahmet

Situé dans le quartier de Sultanahmet, le parc Sultanahmet est un lieu très prisé d’Istanbul par son charme et sa situation géographique. Il s’agit d’un lieu d’Istanbul très fréquenté au moment des fêtes.

 

Shopping

  • Le Grand Bazar 

Vous pouvez commencer votre journée en vous rendant au Grand Bazar, c’est l’un des plus grands bazars au monde, il s’étend sur 20Km2, et dispose de 4000 boutiques. Dans ce marché vous trouverez de tout, de l’or, des diamants, des tapis, des faux sacs, des souvenirs… Si vous voulez acheter n’hésitez pas à négocier, tous les vendeurs parlent un peu français.

  • Le Bazar Egyptien

Pour sentir les délicieux parfums d’Orient, c’est ici qu’Istanbul vous donne rendez-vous!  Le Bazar Egyptien est un vaste marché aux épices, pour faire ses emplettes en thé, en loukoums, en épices, en fruits secs ou en gâteaux orientaux, rien de mieux que les petites épiceries fines qui se trouvent ici !

  • Hacibekir

Situé dans le quartier du bazar, Hacibekir est le plus vieux confiseur d’Istanbul. Haci Bekir devint rapidement connu en inventant une confiserie facile à mâcher , bien différente des autres bonbons. La bouchée molle et collante fut baptisée « rahat lokum ».  Les loukums étaient également employés comme preuves d’amour par les couples, comme on peut le voir dans des chansons d’amour turques de cette époque.

  •   Le marché aux poissons de Kadikoy,

Assez éloigné du centre de Kadiköy ur la rive asiatique, l’un des plus grands marchés d’Istanbul a lieu les mardis et les jeudiss. On y trouve des fruits et des légumes d’une fraîcheur absolue, tout comme le poisson et si l’on s’enfonce un peu plus dans ce marché immense, on arrive aux étals de vêtements et divers objets.

  • L’Istinye Park 

Situé près du quartier des affaires de Maslak à mi-chemin avec le quartier d’Istinye sur le Bosphore, Istinye Park  est le centre commercial le plus luxueux et l’un des plus grands d’Istanbul.

  • Le quartier de Nisantasi

Dans le quartier de Nisantasi, vous retrouverez toutes les plus grandes enseignes luxueuses.

  • L‘avenue de Bagdad

Considérée comme les Champs-Élysées stambouliote, l’avenue de Bagdad est une artère « chic » de la ville asiatique et les grandes enseignes sont toutes là.