Les secrets de Teotihuacán dans la vallée de Mexico




Au cœur du Mexique, dans la vallée de Mexico, se cache une merveille archéologique vieille de plus de deux millénaires : Teotihuacán, l’ancienne Cité des Dieux.
Un voyage à Teotihuacán est un plongeon dans l’histoire de cette civilisation ancienne, préhispanique, et de ses nombreux mystères. On vous emmène ?


Teotihuacán, cité ancienne de deux millénaires

Teotihuacán est l’un des trésors archéologiques les plus impressionnants du Mexique et est classé à ce titre au patrimoine mondial de l’UNESCO.
La cité aurait été fondée aux alentours de 200 avant J-C, bien avant l’arrivée des Aztèques. A son apogée au 5e siècle, elle était devenue la plus grande ville de toute l’Amérique précolombienne, avec près de 200 000 habitants.

Son nom, Teotihuacán, signifie en nahuatl “le lieu où les dieux sont nés”. Une légende raconte que c’est ici que les Dieux se sont réunis pour créer le Soleil et la Lune.

Pyramide du Soleil et Pyramide de la Lune, les sentinelles de pierre

Lorsque vous entrez dans cette ville antique, vous êtes instantanément saisi par l’immensité du site : un centre culturel avec pyramides ornées de sculptures et peintures murales, des temples où se déroulaient des célébrations religieuses, ainsi que des habitations aux alentours, et puis en arrière-plan la montagne Cerro Gordo, de la sierra de Guadalupe.
Les deux pyramides principales, la Pyramide du Soleil et la Pyramide de la Lune, dominent l’horizon, se dressant comme des sentinelles de pierre qui accueillaient cérémonies et offrandes.

Tonatiuh la Pyramide du Soleil, la plus grande des deux, est une structure monumentale, imposante, qui domine le site du haut de ses 65m (à titre de comparaison, Chichen Itza culmine à 24m).
Au bout des 248 marches qui mènent à son sommet, une vue panoramique se découvre sur le site et la vallée environnante. La pyramide abrite des fresques et des peintures murales, témoins de la sophistication de cette civilisation disparue.

Plus petite avec ses 42m, Meztl Itzaquatl la Pyramide de la Lune, est située elle à l’extrémité nord du site.
La Calzada de los Muertos, la Chaussée des Morts, forme l’avenue principale large de 40 mètres qui traverse la ville sur 4 kilomètres, bordée de petits temples. Elle relie les deux monuments impressionnants et était le cœur de la cité de Teotihuacán, où la vie quotidienne, les rituels et les cérémonies se déroulaient.

Dans le temple de Quetzalcoatl, un autre édifice majeur, vous verrez de nombreuses sculptures du serpent à plume très bien conservées. C’est là qu’avaient lieu des sacrifices humains…

Une civilisation disparue qui garde tous ses mystères…

Abandonnée pendant des centaines d’années puis redécouverte par les Aztèques au 13e siècle, ça n’est ensuite qu’à la moitié du 19e qu’on la remettra à jour, enfouie dans la végétation qui l’a préservée !
Parmi les trouvailles des dernières fouilles, une longue galerie fut découverte sous la pyramide principale menant à une grotte sanctuaire. Peut être créée pour faire le lien entre le monde des hommes et le monde souterrain, ou faire un culte pour les forces telluriques, selon les croyances…

On dit que seul 1/5e du site aurait été fouillé par les archéologues. C’est dire si Teotihuacán conserve bien des mystères … Car encore aujourd’hui, on ne sait pas qui a construit cette cité, pas plus qu’on ne connaît le nom que ses habitants lui avaient donné, ni les raisons de son déclin puis son abandon, au 7e siècle. Car son peuple ne laissa aucune trace écrite de son histoire, à la différence des Mayas

Au petit matin, faites une expérience unique, celle de prendre de la hauteur à bord d’une montgolfière pour prendre toute la mesure du site. Vous pourrez laisser votre imaginaire vous transporter au temps de la grandeur de cette civilisation disparue, tout en voyant l’astre solaire se lever …

📸 © Getty Images – unsplash

Découvrez nos programmes au Mexique

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos dernières idées de voyages

Votre inscription n’a pas réussi. Merci de réessayer.
Placeholder inscription réussie.