Blog

🎄​ ​Noël chez nous rime avec célébration en famille, sapin & guirlandes, cadeaux dans de…

🎄​ ​Noël chez nous rime avec célébration en famille, sapin & guirlandes, cadeaux dans de jolis paquets, repas de fête et père Noël passant (plus ou moins bien !) par la cheminée

Mais saviez-vous qu’à travers le monde, diverses traditions parfois insolites sont associées à Noël, cette fête chrétienne qui célèbre la naissance de Jésus ? Petit voyage en traîneau pour en découvrir quelques unes 😉

💫 En Islande, Noël se fête durant 13 jours. Pas de Père Noël mais 13 lutins espiègles, descendants des trolls : Giljagaur, Stúfur, Skyrgámur et leurs compères descendent de leurs montagnes et passent chacun leur tour dès la nuit du 12 décembre, faire des farces ! Mais aussi déposer des sucreries et des petits cadeaux dans les chaussures des enfants sages tandis que les autres y trouvent … une vieille patate !

💫 Au Guatemala, les festivités démarrent début décembre, et le 7 est réservé à la Quema del Diablo. Ce jour-là, les Guatémaltèques rassemblent leurs vieux papiers pour les brûler devant leur maison, symbolisant ainsi l’idée de faire brûler le diable avant de célébrer la naissance de Jésus. Un feu de joie d’avant Noël …

💫 En Norvège, dans la nuit du 24 au 25, les Norvégiens cachent leurs balais ! La croyance dit que cette nuit-là, les sorcières sont de sortie, à la recherche de balais à voler pour les enfourcher et s’envoler dans la nuit… Alors les Norvégiens ont trouvé la parade … ils les cachent avant d’aller se coucher !

💫 Aux Etats-Unis, les Américains adorent la période de Noël et baigner dans son atmosphère festive, regardant les classiques du cinéma à la TV, et écoutant des Christmas Carols, ces chants de Noël très populaires. Sans oublier les décorations : les Américains voient les choses en grand et ornent généreusement leurs maisons ainsi que leurs jardins et façades.
La tradition du Elf on the Shelf veut qu’un petit elfe, envoyé spécial de Santa Claus, s’invite dans chaque foyer pour surveiller la bonne conduite des enfants durant décembre, et faire son rapport au Père Noël. Il « se déplace » ainsi chaque jour, de pièce en pièce. Avec la surprise pour les enfants de découvrir chaque matin où l’elfe s’est caché pour les observer…

Et peut être que si un enfant sage sommeille en vous, le traineau du Père Noël fera une halte pour vous emmener jusqu’au Cercle Polaire, à Rovaniemi, la ville officielle du Père Noël … ✨

Quelle que soit votre façon de célébrer Noël, on souhaite à chacun de vous, qui lisez ces lignes, une belle soirée de réveillon, pleine de chaleur et de lumière 🌟

📸 © rbnraw – unsplash

🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿 Restons encore un peu en Ecosse, avec le souvenir de Cédric, notre DG, parti…

🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿 Restons encore un peu en Ecosse, avec le souvenir de Cédric, notre DG, parti faire un road trip entre amis il y a quelques années … 🚗

💭 « J’étais parti avec 3 copains, dans une vieille R5, de Paris jusque tout au nord de l’Ecosse, dans les Highlands. On avait envie d’aller rendre visite à nos cousins Ecossais, avec lesquels nous sommes liés par l’histoire, du temps où les royaumes de France et d’Ecosse avaient noué la Auld Alliance.

Notre road trip écossais débutait à Édimbourg puis très vite on est parti à la découverte de la région par la côte Est : Lower Largo, le village de pêcheurs où est né Robinson Crusoé, St Andrews et son célèbre parcours de golf. Puis direction Inverness, on est ensuite descendu en longeant le loch Ness jusque Fort Augustus. Sur cette petite route longeant le lac, c’est la pleine nature, quasiment pas d’habitation. On s’est arrêté sur une petite plage de galets : l’envie de toucher l’eau et marquer un temps d’arrêt pour observer le lac, chercher une trace du monstre Nessie, avec l’envie de voir quelque chose … mais on n’a rien vu !
Pendant ce périple, on a pris des tas de petites routes, au gré de notre inspiration, en croisant quasiment personne. A un moment, on a dû faire une centaine de kilomètres sans croiser aucune voiture, jusqu’à en voir une immatriculée 92 arriver ! On s’est fait des appels de phares, on s’est arrêtés pour sortir de nos voitures, on s’est embrassés puis chacun a repris sa route ! C’est dire si on était en immersion dans ces vastes paysages !

On a ensuite rejoint Queen’s View, point surplombant le Loch Tummel avec un panorama magnifique sur la nature environnante. Puis on est monté dans les Highlands, des terres brulées par la rudesse des éléments, le vent et la neige. Jusqu’à atteindre la ville de pêcheurs d’Ullapool, tout au nord, ça nous a semblé être le bout du monde, au milieu de nulle part ! Puis direction l’île de Skye, incontournable pour ces sites naturels exceptionnels.

Au fil des kilomètres, c’est la nature, des lacs et des châteaux à profusion, et derrière chaque château, des clans, des batailles, un passé très riche. Et puis ces paysages grandioses à couper le souffle… Au sens propre comme au figuré d’ailleurs, car les paysages sont magnifiques mais il y a un de ces vents là-bas … !

Ce que je retiens de ce voyage, c’est la beauté de ces paysages bruts et la gentillesse des Ecossais toujours ravis de croiser des Français. On a fait des tas de rencontres, l’anglais est à couper au couteau, pas simple de décoder les accents écossais, mais ils sont si chaleureux !

Si vous aimez la nature sauvage, l’histoire, les vieilles pierres, le folklore, je ne peux que vous conseiller un tel voyage, tout près mais qui vous offre un vrai dépaysement et vous fait vivre un saut dans le passé, comme si ces lieux n’avaient pas changé depuis des siècles … »

📌 N’ayez pas d’inquiétude à vous organiser ce road trip avec une conduite à gauche, car une fois sortis des grandes villes, il n’y a pas une densité de population importante, vous serez plutôt sur des petites routes et on y croise peu de monde. Et prévoyez des haltes dans les pubs écossais pour vous imprégner de l’atmosphère chaleureuse locale, surtout quand vous serez dans des petits villages, ambiance sympa assurée !

👉 Nos différents programmes sur l’Ecosse
https://www.terres-lointaines.com/voyage-ecosse/

📸 © VisitScotland : 1-2-3-5 Kenny Lam /
unsplash : 4 v2f, 6 Gary Ellis, 7 Bjorn Snelders, 9 Jim Devine / pexels : 8 Andrei I

👻 S’il est une destination imprégnée de nombreux mystères, peuplée d’histoires de fées,…

👻 S’il est une destination imprégnée de nombreux mystères, peuplée d’histoires de fées, de fantômes et de monstres des lacs, vous l’aurez peut-être deviné, c’est l’Ecosse !

Terre de légendes, cette nation du Royaume-Uni offre une nature brute et sauvage, des paysages de landes et de lacs, parfois sous la brume, et des châteaux plusieurs fois centenaires. Le folklore écossais est d’une grande richesse, et voyager à travers cette région vous donnera l’occasion de mêler découverte, culture … et frissons ! 😲

📍 Les terres de Cairngorns forment le plus grand parc national de Grande Bretagne. On dit qu’elles abritent le Grand Homme Gris de Ben Macdhui, un géant dont on sentirait la présence en atteignant les sommets du Ben Macdhui, la plus haute montagne d’Ecosse. En tous cas une randonnée superbe pour les panoramas qu’elle offre sur les Highlands !

📍 Le magnifique château féodal de Glamis, près d’Edimbourg, est une résidence royale datant du 14e siècle. Son histoire est ponctuée de sombres secrets et il est considéré comme le château le plus hanté d’Ecosse par les spécialistes du paranormal. Oserez-vous le visiter ? 😰

📍 Côté créatures cachées dans les profondeurs des lacs, l’Ecosse est gâtée avec le mythique Nessie, qui semble avoir été très actif cet été avec 5 nouveaux témoignages collectés au registre officiel d’observations du monstre du Loch Ness. Situé au sud-ouest d’Inverness, profitez-en pour visiter l’exposition qui lui est consacrée sur le site et découvrir les ruines du château d’Urquhart qui surplombe le lac.
Mais connaissiez-vous le mystérieux Loch Morar, le loch le plus profond du Royaume-Uni ? On raconte que si vous restez immobile, vous y apercevrez peut-être Morag, l’autre monstre des lochs écossais …

📍 Située dans l’archipel des Hébrides intérieures, l’île de Skye sera un passage obligé de votre périple en Ecosse, pour ses paysages sauvages fascinants, son atmosphère mystérieuse (on la surnomme l’île des brumes), ses panoramas à couper le souffle. Vos pas vous mèneront bien sûr jusqu’au Old Man of Storr, ce rocher emblématique de l’île, auquel on associe plusieurs légendes, peuplées de géants et de fées …

Joueurs de cornemuse fantômes, kelpies, hommes bleus du Minch, peuple des selkies, cheval aquatique du Loch Earn, … ces histoires sont innombrables et très ancrées en Ecosse. Et qui saurait dire quelle est la part de légende ou de vérité … 😏

Et vous, ça vous dirait de plonger dans ces histoires troublantes lors d’un périple écossais ?

👉 Notre programme pour aller à la découverte de la mystérieuse Ecosse

Légendes et Mystères d’Ecosse

📸 © VisitScotland : 1-2-5-6-10 Kenny Lam, 3 Damian Shields / pixabay : 4 Thomas H. / unsplash : 7 presetbase lightroom presets, 8 Jorg Angeli, 9 Christopher Czermak

🐠 Moorea, Huahine, Bora Bora, c’était le programme du voyage de noce de Fanny, notre…

🐠 Moorea, Huahine, Bora Bora, c’était le programme du voyage de noce de Fanny, notre conseillère voyages, qui partage avec nous 2 moments forts de son voyage en Polynésie !

💭 « Deux jours après le mariage, encore sur notre nuage, nous arrivons à Tahiti pour directement prendre le ferry et rejoindre Moorea. Notre première sortie est une excursion guidée en jet ski dans le lagon.

Le paysage est sublime, les couleurs et la transparence du lagon sont uniques, on ne les a vues nulle part ailleurs et pourtant on a déjà voyagé aux Seychelles et à l’île Maurice. On observe une multitude de poissons colorés. Après un premier stop pour faire du snorkeling, nous nous arrêtons dans une zone où nous avons pied. On est en plein milieu du lagon avec des dizaines de requins pointes noires, inoffensifs, et des dizaines de raies manta immenses, qui s’approchent vraiment près de nous ! On fait attention car les raies peuvent être dangereuses, visiblement elles connaissent bien notre guide car elles passent se frotter sur son dos, comme un chat le ferait !
Le moment est hors du temps, dans ce cadre exceptionnel, avec la montagne de Moorea en arrière-plan, le vert intense de la végétation et le bleu transparent du lagon.

On est aussi allé jusqu’à la barrière de corail qui entoure l’île et protège les eaux du lagon, et là c’est l’océan, on est face à des vagues de 3m de haut, le contraste est surprenant !

Notre séjour se déroule de façon idyllique, nous avons prévu une soirée au Tiki Village pour un dîner spectacle de danse polynésienne. On se retrouve à une grande table et on fait connaissance avec une famille de Polynésiens venus de Papeete pour le WE, un couple avec leurs enfants. La soirée se passe très agréablement à discuter avec eux, et on leur dit qu’on part le samedi suivant de Tahiti, sans plus de détail.

Le jour du départ arrive, notre vol est à 7H du matin mais il a 3 heures de retard. On patiente dans un café en attendant d’embarquer. Et là, à notre grande surprise, on reconnaît la dame rencontrée à la soirée, à Moorea. On se demande ce qu’elle fait là, et en fait, elle était venue nous dire au revoir ! On n’en revient pas, ça faisait 3 heures qu’elle était à l’aéroport et qu’elle nous attendait pour nous remettre des présents : huile de monoï, colliers de fleurs, savons, toute une série de jolis présents issus de l’artisanat local.

On a beaucoup voyagé mais on n’a jamais rencontré des gens aussi accueillants, sympathiques et le cœur sur la main que les Polynésiens, toujours prêts à vous rendre service sans rien attendre en retour. Cette gentillesse, et toutes ses attentions généreuses nous ont beaucoup touché, et ce dernier moment à l’aéroport résume bien la parenthèse magique que nous avons vécu en Polynésie  »

📌 En fonction de l’heure d’arrivée de votre vol à Tahiti, privilégiez le ferry plutôt que l’avion pour rejoindre Moorea, pour vous mettre déjà dans le bain et découvrir Moorea par la mer.
Prévoyez une sortie sur le lagon en kayak transparent pour observer la richesse des fonds, ou encore en bateau ou pirogue polynésienne
Si vous êtes à Moorea entre août et octobre, ne manquez pas l’observation des baleines et c’est l’un des seuls endroits au monde où l’on peut nager avec elles !
Sur l’île de Huahine, profitez de votre séjour pour visiter une ferme perlière et découvrir les secrets de la célèbre perle noire de Tahiti

Pour découvrir ce voyage
👉 https://www.terres-lointaines.com/voyage-polynesie/la-polynesie-classique-mais-magique/
.
.
.
📸 © Tahiti Tourisme : 1 Stéphane Mailion Photography, 2 Tahiti Fly Shoot, 3 David Kirkland, 4-7-8 Grégoire Le Bacon, 5 Grégory Lecoeur, 6 Emmanuel Bouvet

🏝️ Rêvons un peu… Direction la Polynésie pour un voyage hors du commun qui vous…

🏝️ Rêvons un peu… Direction la Polynésie pour un voyage hors du commun qui vous transportera de l’autre côté de la planète… On vous emmène ! ✈️

Après 22H de vol, vous atterrissez à Papeete. Vous aurez alors le sentiment d’avoir rejoint un paradis préservé, composé de 5 archipels et 118 îles.
La grande variété des paysages va vous surprendre et vous enchanter par leur beauté intacte. Car résumer la Polynésie à une destination de plages paradisiaques serait bien réducteur. D’une île à une autre, ce sont des lagons, montagnes, plages de sable blanc, volcans, barrières de corail, forêts tropicales, cascades qui vous attendent… la nature vous offre certainement ses plus beaux joyaux ! La gentillesse des habitants, le patrimoine et la culture polynésienne vont aussi vous marquer et vous lier pour toujours à cette région… comme Marlon Brando ou Paul Gauguin avant vous 😍 Coup de foudre assuré !

Passer d’un archipel à un autre équivaut à un voyage en soi, alors voici un petit avant-goût de ce qui vous attend entre les îles de la Société et les Tuamotu (notre programme ‘Tifaifai polynésien’)

📍 Moorea
Juste à côté de Tahiti, cette île offre des paysages sauvages entre sommets volcaniques et deux baies magnifiques, Cook et Opunohu. Les points de vue depuis ses hauteurs vous dévoilent tous les dégradés du sublime lagon. Faites en le tour à bord d’un kayak transparent pour profiter de cet incroyable aquarium naturel, l’occasion d’observer une multitude de poissons, mais aussi des dauphins, des raies, des tortues. Voire même faire l’expérience unique de nager avec des baleines à bosse, présentes au large d’août à octobre.

📍 Raiatea
L’île abrite l’un des lieux sacrés les plus connus de Polynésie Française, le plus grand marae, Taputapuatea, ancien lieu de culte réservé aux cérémonies, véritable sanctuaire de la culture maohi. Prenez le temps de le visiter avec un guide pour découvrir l’histoire, les traditions et rituels rattachés au lieu. Et saviez-vous que l’île abrite la tiare Apetahi, une fleur unique au monde qui pousse sur le mont Temehani ?

📍 Taha’a
Cette petite île plus secrète a conservé tout son caractère polynésien. Appelée l’île vanille, de nombreuses plantations y sont présentes et sa vanille est réputée pour être l’une des meilleures du monde. Vous pourrez aussi y visiter une ferme perlière pour découvrir les secrets de la célèbre perle noire de Tahiti, ancrée dans la culture polynésienne.

📍 Rangiroa
Changement de décor en découvrant cette île des Tuamotu, des îlots coralliens sans relief recouverts de cocotiers. Rangiroa est le plus grand atoll de Polynésie, et le commandant Cousteau a classé ses eaux parmi les plus belles et les plus riches du monde. Passe de Tiputa et célèbre Lagon Bleu, prenez masque et bouteille et préparez-vous pour des plongées exceptionnelles !

Quitte à partir aussi loin, autant se faire plaisir alors prévoyez un séjour de 2 semaines minimum sur place, pour découvrir de façon optimale la région au-delà des îles les plus connues !

Et si le rêve devenait réalité ?

👉 Pour en savoir plus sur nos différents voyages en Polynésie
https://www.terres-lointaines.com/voyage-polynesie/

📸 © Tahiti Tourisme : 1 Holger Leue, 2-3-11 Stéphane Mailion Photography, 4 David Kirkland, 5-7-8-10 Grégoire Le Bacon, 6 Audrey Svoboda, 9 Emmanuel Bouvet, 12 Grégory Lecoeur

🍁 Rencontres inattendues en Gaspésie, au Québec ! c’est l’expérience que nous raconte…

🍁 Rencontres inattendues en Gaspésie, au Québec ! c’est l’expérience que nous raconte Maud, conseillère voyage, lors du roadtrip qu’elle avait fait dans l’est canadien, au tout début de l’automne, quand la nature hisse ses couleurs pour nous en mettre plein la vue …

💭 « Nous avions programmé notre autotour pendant la période des couleurs qui a lieu entre fin septembre et mi octobre. C’est l’un des plus beaux moments pour découvrir la Gaspésie : les forêts sont magnifiques sous les couleurs éclatantes de l’automne, jaune, orangé, rouge flamboyant. Le climat est idéal pour parcourir la région et pour randonner. La route en voiture fait d’ailleurs partie intégrante du voyage, on traverse de grands espaces, parcs et forêts.
On avait choisi la Gaspésie car il y a beaucoup d’animaux présents dans les parcs et on avait très envie de les voir dans leur milieu naturel : ours, orignaux, caribous, lions de mer et fous de bassans.

On était parti de Gaspé pour rejoindre le parc national Forillon où on avait prévu de randonner. C’était la fin de saison et il n’y avait personne dans le parc, les animaux pouvaient donc faire leur petite vie tranquillement… d’où les 2 rencontres que nous avons faites là bas !

On était en train de marcher sur un sentier balisé en direction du phare de Cap-Gaspé qui se trouve à la pointe, dominant le golfe du St Laurent et la baie de Gaspé. Et là, wow ! Un ours se trouve à quelques mètres devant nous ! Il est en train de chercher de quoi manger dans les feuillages, il ne fait pas attention à nous et semble très tranquille. En un instant, on se trouve partagés entre grande excitation d’avoir un ours sous nos yeux, et coup de stress ! On repense aux informations des rangers : face à un ours, on doit se montrer impressionnant, faire du bruit, des grands mouvements, car les ours sont assez peureux donc cela suffit pour qu’ils s’éloignent. Mais cet ours là nous semble très tranquille, son attitude est calme, sans aucun signe d’agressivité alors on préfère ne pas réagir. On se met un peu à l’écart et on en profite pour prendre des photos. Finalement l’ours passe son chemin et on a pu rejoindre notre sentier, mais il est quand même passé à moins de 5m de nous !
Il s’agissait en fait d’un jeune adulte, bien connu des rangers, souvent dans cette zone et donc plus habitué à la présence humaine.

Une autre rencontre nous a laissé moins sereins : on marchait sur un chemin de randonnée et on tombe nez à nez avec un jeune orignal, une espèce d’élan. Celui-ci est jeune mais il fait déjà notre taille. Ces animaux sont impressionnants car l’adulte peut mesurer 2 mètres, et si le petit est là, c’est que la mère n’est pas loin… Avec le risque qu’elle soit très agressive car si elle sent un danger, elle peut nous charger ! On a eu peur car le petit nous bloquait le chemin et ne partait pas. On a dû rester un moment à attendre, et on est finalement passé le plus calmement possible en le contournant … Bizarrement, on a eu plus peur de cette rencontre que de celle avec l’ours ! 🙃

📌 Une région à découvrir car elle est moins fréquentée et se révèle sauvage et très authentique, avec de nombreux petits villages colorés de pêcheurs sur les bords du St Laurent, et les différents parcs, dont le superbe parc du Bic où vous pourrez observer des lions de mer.
À Percé, faites une croisière pour rejoindre l’île Bonaventure, et sa colonie de fous de bassans. Et puis durant votre autotour, prévoyez de passer une nuit en gîte, pour vous imprégner de l’accueil et l’ambiance chaleureuse des Québécois et partager au plus près la culture locale.

👉 Pour découvrir le programme qui couvre la région :

Gaspésie – Lac Saint Jean


.
.
📸 © Maud Gauthier : 4 à 8 / Bonjour Quebec : 1 Claude Bouchard, 2 – 10 Mathieu Dupuis, 3 Jean-Pierre Huard, 9 Michel Julien, 11 Gaëlle Leroyer
.
#canada #gaspesie #quebec #TerresLointaines

Ici il fait froid, il fait nuit dès 17H, et l’actualité est morose… Pour passer de 😩 à…

Ici il fait froid, il fait nuit dès 17H, et l’actualité est morose… Pour passer de 😩 à 🤗, et si vous pensiez déjà à l’été prochain ?!
Un projet de voyage, c’est déjà le début de l’évasion et ça fait du bien, alors on ne va pas se priver 😉 Destination le Canada !

🇨🇦 Ce circuit, de l’Ontario au lac Saint Jean, vous permettra de partir à la découverte des incontournables de cette région qui offre un programme idéal, alternance de grandes villes et de grands espaces, au plus près de la généreuse nature canadienne. Petit aperçu de quelques étapes de ce circuit très complet :

📍 Les chutes du Niagara
A 1H30 de Toronto, ce site mythique est incontournable pour le spectacle impressionnant offert par la nature : puissance du débit, bouillonnement assourdissant des eaux, les chutes les plus puissantes d’Amérique du Nord sont d’une beauté inoubliable.
Prévoyez votre ciré, surtout si vous vous rapprochez à bord d’un bateau pour les observer au plus près !

📍 Toronto : la plus grande ville canadienne est connue pour son emblématique tour, la CN Tower, qui offre une vue panoramique sur la ville du haut de ses 533 mètres. Baladez-vous dans cette ville dynamique à l’offre culturelle variée, du musée des beaux arts au street art à découvrir au grès de vos pas. De l’immense Musée royal de l’Ontario à l’architecture spectaculaire au quartier historique de la Distillerie dans le Vieux Toronto.

📍 L’archipel des Mille-Îles
Frontière naturelle entre Canada et États-Unis, découvrez cette région méconnue en parcourant la route pittoresque qui la traverse et longe le fleuve Saint Laurent qui abrite plus de 1800 îles où les pins dominent. Superbes paysages à la clé, et l’occasion de faire une croisière au rythme paisible de l’archipel

📍 Montréal
Allez au Mont-Royal pour une vue imprenable sur la ville, flânez dans le quartier du Vieux-Montréal, promenez-vous sur les quais du Vieux-Port, et si vous le pouvez, assistez à un match de hockey sur glace pour faire l’expérience de la chaude ambiance de ces manifestations ! Pour vos soirées, la rue Saint-Denis ou le quartier latin sauront vous distraire avec leur ambiance cosmopolite, les terrasses et restaurants qui s’y concentrent. Et découvrez la poutine, le plat québécois de référence !

📍 La région du Charlevoix
Déclarée réserve de biosphère par l’UNESCO, c’est l’une des plus belles régions du Québec : des villages pittoresques, des montagnes, le fleuve Saint-Laurent, et des parcs naturels : des randonnées superbes vous y attendent !

📍Tadoussac : une étape à prévoir dans votre voyage car de juin à septembre, c’est la saison où vous pourrez observer les baleines, attirées par les importantes réserves de nourriture présentes dans les eaux profondes du fleuve Saint-Laurent. Un spectacle magique, depuis la rive ou au cours d’une sortie en zodiac.

Qui est partant pour ce programme ? 😉

👉 Pour en savoir plus :

De l’Ontario au Lac Saint-Jean

📸 © Destination Canada : 1 Alan Brutenic / unsplash : 2 Nadine Shaabana, 4 Hansel Wong / pixabay : 3 Marta Jozsa /Bonjour Quebec : 5 Pierre Lambert & Claude Parent, 6 Dominique Lafond, 7 Gaëlle Leroyer, 8 Marc Loiselle

🪃 Le mont Uluru, aussi connu sous le nom d’Ayers Rock, est le rocher géant emblématique…

🪃 Le mont Uluru, aussi connu sous le nom d’Ayers Rock, est le rocher géant emblématique de l’Australie, qui domine la plaine du haut de ces 348 mètres.
Vieux de 500 millions d’années, ce monolithe de grès rouge est un lieu sacré pour le peuple aborigène Anangu qui veille sur le site. Entre légendes et spiritualité, laissez nous vous raconter son histoire…

Depuis plusieurs milliers d’années, les Aborigènes vénèrent le lieu et racontent les légendes du Dreamtime, « le temps du rêve », la période de la formation du monde. Les Aborigènes n’ayant pas de langue écrite, les conteurs se sont transmis ces histoires par tradition orale, ou via des peintures.
D’après la légende australienne, les fissures et les cavernes d’Uluru correspondent aux endroits où Alinga, l’homme-lézard, tenta de récupérer son boomerang qui s’était planté dans les entrailles du monolithe. Les lézards qui vivent aujourd’hui aux alentours seraient ses descendants spirituels.

Ainsi, pour les Aborigènes, cette montagne n’est pas comme les autres, elle est vivante et peut se venger si elle est profanée. Les sages Anangu ont ainsi contacté les esprits d’Uluru qui leur auraient transmis que la montagne ne supportait plus qu’on l’escalade et réclamait le silence. C’est ainsi que, depuis le 26 octobre 2019, les aborigènes ont obtenu gain de cause et il est depuis officiellement interdit de l’escalader, afin de respecter le site et ne pas provoquer la colère des Dieux. Certaines parties du site sont également interdites aux photos et caméras.

Uluru a donc repris sa place de sanctuaire, que l’on peut observer à distance. Tout particulièrement au coucher du soleil, pour admirer le rocher s’embraser progressivement au rythme des rayons du soleil…

Qui serait tenté de faire l’expérience d’une fin d’après-midi à Ayers Rock ? ☀️
.
.
.
📸 © pixabay : 1 Jacqueline Wales / unsplash : 2 Photoholgic, 3-4-5 Vladimir Haltakov, 6 Jason H

11 ans ! Ce 25 novembre, nous fêtons nos 11 ans chez Terres Lointaines 🎉

11 ans ! Ce 25 novembre, nous fêtons nos 11 ans chez Terres Lointaines 🎉
Avec notre équipe, c’est 11 ans de passion du voyage à donner vie à vos rêves d’évasion et plus de 40 000 voyageurs qui nous ont confié leurs projets ! Et cette confiance est notre plus beau cadeau 💛

Alors pour ce post un peu particulier, plutôt que de mettre une bougie d’anniversaire en photo 🎂, on préfère continuer à vous inspirer en vous parlant d’une destination chère au cœur de William, le fondateur de Terres Lointaines : l’Inde ! C’était d’ailleurs une de nos premières destinations phares quand on s’est lancé, en 2010 (ça ne nous rajeunit pas !)

Donc pour notre anniversaire, on vous emmène voyager dans les couleurs de l’Inde à travers 3 villes mythiques du Rajasthan, en bleu blanc rose… 🌈

📍 Jodhpur la ville bleue : la plupart des maisons de sa vieille ville sont peintes en bleu. A l’origine, cette couleur indiquait que ces maisons appartenaient à des membres de la caste des brahmanes, dont sont issus les prêtres hindous. Pour avoir une vue imprenable sur la ville bleue, on peut rejoindre les remparts du magnifique fort de Mehrangarh. Dressé sur une colline, la forteresse abrite plusieurs palais majestueux et d’anciens temples.

📍 Udaipur la ville blanche : posée au bord de 3 lacs, entourée de collines, elle offre un charme romantique avec ses somptueuses résidences royales aux façades claires. Le City Palace, le plus grand complexe de palais du Rajasthan, surplombe le lac Pichola, qui accueille le Lake Palace, ancien palais transformé en hôtel de luxe. Une sortie sur le lac au soleil couchant vous emportera, en voyant les façades s’embraser …

📍 Jaipur la ville rose : c’est la couleur que vous retrouverez sur les bâtiments du centre historique de la capitale du Rajasthan, dont le célèbre Palais des Vents. Et il y a une histoire derrière tout ça : en 1876, le maharaja de Jaipur, Jai Singh II, fit repeindre dans une teinte ocre rose les remparts, palais, maisons. L’objectif était d’impressionner le prince de Galles en visite officielle en Inde, et le rose est la couleur symbolique de l’hospitalité.

✈️ Alors, pour notre 12e année, on vous emmène voyager ? 🤗
👉 https://www.terres-lointaines.com

📸 © unsplash : 1-4 Fred Nassar, 2 Himanshu Singh Gurjar, 5-10 Giuliano Gabella, 6 Pranav Panchal, 7 Vivek Sharma, 8 Subhashis Das, 9 Ian / pexels : 3 Sharvan Saran, 11 Jatin Verma

#voyage #Terreslointaines #travel #inde

🇵🇪 Retour au Pérou avec le souvenir de notre conseillère voyages Pauline, qui garde un…

🇵🇪 Retour au Pérou avec le souvenir de notre conseillère voyages Pauline, qui garde un lien particulier avec ce pays depuis qu’elle y a vécu un an durant ses études : un véritable coup de cœur pour la destination et ses habitants 😍

💭 « A la fin de mon année au Pérou, mes parents m’avaient rejointe et je nous avais organisé un petit périple de 3 semaines pour leur faire découvrir ce magnifique pays. Voici 2 de mes souvenirs de ce voyage.

Au Lac Titicaca, après avoir vu les îles flottantes des Uros, nous prenons le bateau pour rejoindre l’île d’Amantani. On a prévu de rejoindre une des familles pour passer la journée et la nuit avec eux, dans un confort très rudimentaire mais pour une expérience authentique, partagée avec les habitants. On arrive dans une petite maison toute simple, sans électricité, la petite mamita prépare le repas qu’ils partagent avec nous avec beaucoup de générosité. J’ai beau parler espagnol, la barrière de la langue est là car ces communautés parlent quechua ou aymara, les langues locales amérindiennes. C’est un peu Rendez-vous en terre inconnue car nos échanges sont essentiellement par des regards, des sourires, des gestes : un moment de partage magique, très chaleureux.
Notre arrivée tombe au moment d’une cérémonie de mariage, une sorte de vin d’honneur est prévu et ils nous invitent gentiment à nous joindre à eux. La coutume veut qu’ils ouvrent une bouteille de bière et la fasse circuler, chacun y boit une gorgée, nous compris (pas très covid tout ça ! 😄). Ils nous traitent comme des invités et nous sommes touchés de pouvoir partager un moment important pour eux. Encore une preuve du sens de l’accueil des Péruviens !

J’avais programmé l’incontournable Machu Picchu à la fin de notre voyage, en apothéose.
On pouvait y aller en train, en bus ou à pied, et nous avions choisi cette dernière option : faire une marche pour rejoindre le site, on voulait vraiment « mériter » notre Machu Picchu !
Deux heures de marche la veille, pour arriver dans le village d’Aguas Calientes où on a passé la nuit. Le lendemain, on se lève vers 4H pour commencer l’ascension très tôt et être parmi les premiers à accéder au site, dans les meilleures conditions. Il fait encore nuit, on avance à la lumière de nos frontales, l’ascension est physique, pendant plus d’une heure, on enchaîne la montée de ces centaines de marches irrégulières, dans une atmosphère assez humide, à l’entrée de la forêt amazonienne. En montant, je ne peux pas m’empêcher de penser « mais Pauline, pourquoi t’as pas choisi de prendre le bus ?! ». Mais 1716 marches plus tard, je peux dire que j’ai bien mérité le Machu Picchu ! C’est presque comme un pèlerinage pour atteindre le lieu. On arrive et après une petite allée, le site se découvre. C’est majestueux ! Le moment est hors du temps, ce spectacle féérique me donne des frissons, l’émotion est forte. J’ai beau l’avoir vu partout en photos, le voir en vrai est une expérience unique.
On prend le temps ensuite de profiter du site, d’observer le lever du soleil et de rejoindre un guide pour une visite guidée vraiment indispensable et très enrichissante, qui permet de découvrir vraiment l’histoire du site et des Incas.
On est alors intrigué par un attroupement qui se fait un peu plus loin, autour d’un lama. Ils sont nombreux à se balader sur le site, donc on ne comprend pas trop ce qui se passe. En nous approchant, on découvre qu’il s’agit en fait d’une femelle lama qui est en train de mettre bas. On a donc assisté ce matin-là à la naissance d’un bébé lama, dans ce décor incroyable, c’était un truc de fou !

📌 N’hésitez pas à faire l’effort de vous lever tôt pour profiter de lieux touristiques comme si vous les aviez pour vous tout seul. Et pour l’altitude, prévoyez des feuilles de coca, un classique contre le mal des montagnes

👉 Découvrez l’un de nos programmes sur le Pérou

L’essentiel du Pérou et le canyon de Colca

#TerresLointaines #travel #voyage #Perou

📸 © Pauline Miquet